jeudi 13 septembre 2018

MAN - Samedi 29 septembre à la Fabrick









MAN
Samedi 29 septembre à 20h30




DUO CHORÉGRAPHIQUE

55 minutes tout public dès 10 ans

Réservations au 05/65/61/08/96

Spectacle au chapeau.


Interprétation Sophie Carlin et Fabien Leforgeais
Chorégraphie Sophie Carlin
Musique Gilles Sornette
Dramaturgie Sylvie Commagnac
Création lumière Fabien Leforgeais
Vidéo Vince Wright
Costumes Estelle Cassani







ECOLOGIE "sciences des relations des organismes avec le monde environnant" Ernst Haeckel en 1866
Dans notre monde en mutation profonde due notamment au réchauffement climatique, l'espèce humaine est contrainte de s'adapter à autrui dans un espace qui se réduit. MAN s'appuie principalement sur la définition scientifique du mot écologie pour parler de relations de corps dans cet espace de plus en plus restreint. La danse s'adapte donc, comme les organismes vivants à leur environnement. 

Un homme et une femme, sorte de primitifs d'un nouveau genre, sont présents dans un habitat éclairé par une plante. Tandis que les glaciers fondent dehors, la danse oscille entre courses à l'optimisme et hymnes à la nature. Les corps cohabitent, se frôlent ou s'entrechoquent. MAN vacille, se ressaisit et fond
Tandis que les Sea Shepeers partent en guerre, un homme et une femme dansent chez eux. Les corps s’appuient l’un sur l’autre, se frôlent, se soutiennent ou se repoussent. La danse s’harmonise avec l’habitat, puise son énergie dans l’infime, sa forme dans l’usuel.
Elle s’adapte, elle se suffit et c’est bien de cela dont il est question : conscient des dégâts de la modernité sur l’environnement et l’équilibre naturel, comment réagit l’Homme ? Que peut-il faire ? Que fait-il de ce qu’il est, après avoir épuisé ce qu’il avait ? Dans une atmosphère post-apocalyptique, la télévision comme seule fenêtre sur l’extérieur, la musique souligne autant qu’elle ciselle la danse. On sent toute l’impuissance, l’insouciance ou la colère de l’Homme mais aussi l’espoir car ce spectacle montre la force de l’auto-suffisance du corps comme matière bien vivante.
« Je souhaitais parler des problèmes d’environnement depuis quelques années, et malgré un projet avorté autour de l’œuvre musicale Homo Loquax d’Isabelle Autissier et Ducourtioux en 2014, l’envie est restée et a motivé la création de MAN - Comment s’adapte l’homme à de nouvelles contraintes ? Que fait-il quand l’espace de son habitat se réduit ? Quelle place donne-t-il à l’autre ? » 
Sophie Carlin 

www.ciesophiecarlin.fr



Renseignements / Réservations
Cie Création Ephémère
La Fabrick 9, rue de la Saunerie 12100 Millau
T. 05 65 61 08 96 
Email : contact@creation-ephemere.com


En savoir plus sur la programmation à la Fabrick..
Téléchargez Le tout petit éphémère